Sauvegarde : éviter de travailler sans filet.

perte de données

La sauvegarde est régulièrement négligée car elle est assimilée soit à une perte de temps, soit à quelque chose de tout simplement inutile. C’est malheureusement le jour où un incident se produit que l’on prend réellement conscience de la nécessité d’une sauvegarde.

De l’utilité de la sauvegarde

nasEn se dotant de matériel dernier cri, on s’imagine objectivement qu’on est à l’abri de tout problème. Or, le risque zéro en informatique n’existe pas. Un bug technique ou logiciel est toujours possible, sans compter les dégradations intentionnelles :

  • Un ordinateur qui ne démarre plus.
  • Des documents perdus ou corrompus.
  • Un dossier écrasé par erreur.
  • Des données effacées par un collaborateur malintentionné.

Il faut également garder à l’esprit que certains risques sont imprévisibles et peuvent arriver à n’importe qui :

  • Chute malencontreuse ou choc.
  • Liquide renversé par inadvertance.
  • Incendie.
  • Coupure d’électricité.

Autant de problèmes qui peuvent s’avérer très pénalisant pour l’activité de l’entreprise. Malgré la souscription d’une bonne assurance, une compensation financière s’avérera complètement inutile : cela ne vous rendra jamais l’élément manquant. La sauvegarde est le dernier rempart quant aux erreurs humaines et techniques, intentionnelles ou non.

Si le risque zéro n’existe pas, on peut cependant faire en sorte de s’en approcher de très près. Cela passe entre autre par la mise en place d’un plan de sauvegarde efficace et adapté à votre infrastructure.

Reprendre le contrôle

backupUne fois la décision prise de mettre en place de la sauvegarde, les questions suivantes vont orienter la manière de faire et commencer à chiffrer le coût de la sauvegarde :

  • Quelles sont les données à sauvegarder ?
  • Quelles sont les données sensibles ?
  • Où sont-elles situées sur le réseau : disséminées ou centralisées ?
  • Quel est le volume de données à sauvegarder ?
  • Quel est le temps de récupération acceptable en cas d’incident ?
  • Quelles sont les conséquences sur l’activité de l’entreprise en cas d’incident ?

Une fois qu’un plan de sauvegarde a été conçu et mis en place, il conviendra de suivre régulièrement le bon déroulement des opérations de sauvegarde. Il faudra également s’assurer de la capacité de restauration. En effet, cela peut arriver dans de rares cas qu’une sauvegarde soit corrompue et soit par conséquent inexploitable.

CONCLUSION

La mise en place d’un plan de sauvegarde est une étape importante pour le bon fonctionnement d’une infrastructure informatique. Une sauvegarde efficace et régulière vous permet de réduire les incidents et minimiser leurs impacts sur votre activité. Cela vous sécurise concrètement par rapport aux dommages techniques et humains que pourrait subir votre entreprise.

A noter que le prix de l’espace de stockage n’a jamais été aussi faible qu’aujourd’hui.

 

Top